Aménagement d’un jardin en pente: faut-il un terrassement ou travailler la pente?

Les jardins en pente semblent souvent être difficiles à aménager c’est pourquoi nous et le site revue-de-presse.ghesquiere-creation.com/ vous délivrons nos conseils afin d’aménager vos espaces en pente.
Un jardin pentu doit être perçu comme un avantage, à condition de bien l’agencer.
.

Les avantages d’un terrain en pente :

– Permet de mettre en valeur les fleurs, les arbustes
– Bénéficier d’une meilleur luminosité, plus de quantité (florale, productive)
– permet l’installation de plateaux, de murets, de rythmer les espaces

.

.

.

.

.

.

.

.

Les problèmes engendrés par un jardin dénivelé :

– Un manque d’accessibilité : sol glissant, inaccessible durant une grande partie de l’année
– Difficulté d’entretien des talus et espaces à forte pente
– Impossibilité d’installer du mobilier de jardin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

.

Voici quelques conseils d’aménagement permettant de rendre accessible et agréable votre terrain au fort dénivelé.

.

Agencer pour souligner et mettre en valeur la pente

La première idée à mettre en place lorsque vous disposez d’un terrain en pente, est de souligner le terrain à l’aide de plantes. En effet, un dénivelé de terrain permet de surélever chaque plante en mettant en valeur sa couleur, et ses particularités (floraison, feuillage découpé…). A chaque hauteur, il est recommandé d’installer une variété de plante au coloris vif ou marqué. De même, variez les strates d’essences caduques et persistantes afin de maintenir un jardin ornemental toute l’année.

 

 

.

Planter pour limiter l’érosion des sols

Sur terrain abrupte, il est souvent nécessaire d’installer des plantes à croissance rapide, afin de maintenir le sol face à l’érosion. Dans ce cas, il est recommandé l’emploi de plante pour maintien de talus :

– plantes tapissantes : cotoneaster, juniperus, lonicera …
– plantes d’ancrage dans le sol : hypericum, saules, frênes, sureaux, faux accacia
– Semences type prairie sèches à développement rapide

.

Mettre à niveau le terrain en le terrassant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

.

Si toutefois, ces solutions ne vous conviennent pas, il reste une solution bien plus radicale permettant de bénéficier d’un terrain plat. En effet, vous pouvez réaliser un terrassement de jardin.

Dans ce cas, il faut de préférence, faire appel à des professionnels du paysage pour ces types de travaux. En effet, ils sauront bien mieux réaliser les travaux que vous. Cela grâce à l’expérience et des machines nécessaires au bon déroulement d’un terrassement dont ils disposent.

.
Lorsque l’on veut bénéficier d’une belle parcelle plane sur son jardin, il est important d’effectuer le terrassement méthodiquement :

– Faites une déclaration préalable de travaux si ceux-ci ont une superficie supérieure à 100 m2 et une hauteur de plus de 2 m. Si besoin faites appel à un architecte paysagiste pour réaliser l’ensemble des relevés topographiques, plans coupes et permis nécessaires.

– la deuxième étape consiste à délimiter la surface choisie à terrasser en suivant les indications mentionnées sur plan. Pour cela vous pouvez utiliser des cordes, piquets, et bombes de marquage.

– Ensuite, à l’aide d’engins de chantier (mini pelle, chargeuse…), décapez la première couche de terre végétale sur 25 à 30 cm en la regroupant au même endroit.

– Une fois l’ensemble de la surface décapée, le terrassement du sol peut être effectué sous forme de déblai/remblai.

– Attention, un terrassement pour être stable, doit être effectué par couches successives et compacté au fur et à mesure.

– Une fois l’ensemble de la parcelle mise à plat, vous pouvez disposer l’ensemble de la terre végétale sur la surface de façon homogène.

– Enfin refaite votre gazon, et il ne reste plus qu’a attendre la croissance des végétaux…

.

Des solutions attrayantes pour votre jardin en pente !

 

Donner mon avis...