Votre gazon un élément essentiel de votre maison pourtant vous ne savez pas forcément comment l’entretenir à l’approche de l’été. Cet extrait du site Botanic.com va vous aider afin que vous choisissiez un gazon qui convienne à vos attentes et vous donnez quelques conseils afin de l’entretenir au mieux.

.

Choisir un gazon adapté

Certaines pelouses sont particulièrement résistantes, d’autres poussent plus ou moins vite. Il y a aussi celles qui supportent le plein soleil, les rustiques ou celles dont l’entretien est limité. Grand jardin ou petite surface, passage fréquent ou espace préservé, effet dense ou plus délicat, pousse rapide ou croissance lente… Le choix du gazon doit se faire en tant compte du jardin dans lequel il sera semé ainsi que du résultat attendu.
C’est une réalité : la pelouse a la réputation de consommer beaucoup d’eau et de nécessiter une tonte régulière.Faites le choix du gazon économe
Les gazons « économes » sont conçus pour limiter cet entretien, de l’arrosage à la tonte contraignante. Eau et énergies sont donc largement économisées, ce qui est une excellente nouvelle pour la planète et le jardinier.

.

Les gazons économes en tonte ont une repousse lente alors que les gazons économes en arrosage résistent à la sécheresse. Le label écodurable garantit un réseau racinaire qui puise l’eau plus en profondeur et des variétés qui nécessitent moins de fertilisation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quels que soient nos besoins, il y a toujours une bonne raison de choisir un gazon résistant :

Le gazon plein soleil résiste au sec, limite les arrosages et l’effet « gazon brûlé » dont on se passerait bien. Le petit plus ? Il résiste aussi au piétinement. Pour les lieux de passage et aires de jeux, les jardiniers ont tout intérêt à opter pour le gazon sports et jeux. Il a l’avantage de se régénérer rapidement et accepte sans broncher les piétinements intensifs. Il supporte bien le sec.
Le gazon rustique est idéal pour les grands terrains. Sa pousse lente et sa grande résistance limite votre intervention.

.

Préparez votre terre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

.

Tout d’abord, labourez pour ameublir la terre. Retirez les mauvaises herbes, les racines, les cailloux. Apportez du sable et de la tourbe ou du terreau gazon, si vous créez un gazon sur des terres rapportées. Fertilisez en enfouissant un engrais de fond.

Ensuite, égalisez le sol avec un croc, cassez les mottes. Retirez les dernières racines et surtout les pierres qui risquent d’endommager la lame de votre tondeuse.

.

Semez votre gazon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

.

Puis, semez régulièrement par bande de 1m environ. Faites deux passages croisés ou mieux utilisez un semoir (comptez 25 g à 40 g au m2 selon les conditions). Pour réaliser de belles bordures, semez d’abord dans un sillon tracé avec le dos du râteau en traînée dense et semez plus dru les bords de la pelouse.

Après cela, recouvrez les graines. Passez légèrement votre râteau sans faire de va-et-vient. On peut aussi recouvrir le semis d’une très fine couche de terreau.

Il ne vous reste plus qu’à tasser le sol à l’aide d’un rouleau. Vous fixerez les graines et vous faciliterez leur germination et leur enracinement. Si le temps est trop sec, un paillage clairsemé avec la paille aidera le démarrage de votre semis et diminuera l’arrosage. Passez à nouveau le rouleau quand votre gazon atteindra 5 cm.

.

Entretenez votre gazon

Tondez régulièrement. Dès que le gazon atteint 8 à 10 cm, tondez le de 6 à 8 cm du sol. Ne tondez pas une herbe mouillée (rosée ou pluie). L’herbe sera plus belle si vous changez le sens de la tonte : 1 fois dans la longueur de la pelouse, 1 fois dans la largeur.

Pour finir, aérez votre gazon à l’aide d’outils spécifiques de façon à éliminer le feutrage. Cette opération devra être réalisée au début du printemps (mars) et renouvelée chaque année si possible.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

.

.

.

.

.

.

Redonnez du vert à votre jardin !

Donner mon avis...